Fermer

Nature

La richesse des terres angevines, traversées par les eaux royales de la Loire, a offert au pays d’exceptionnels paysages où la nature est reine.

Et au milieu coule la Loire

D’Orléans à Angers, la Loire se fait majestueuse et traverse des paysages teintés d’une douce lumière que l’on doit à la blancheur du tuffeau. Un éclat que seule la transparence des aquarelles de Turner a pu transcrire. Fréquentée par les rois de France, la Vallée de la Loire s’est peuplée de châteaux, églises et cités portuaires. Le fleuve était alors rythmé par le trafic marchand des gabares à fond plat, chargées de sel, d’ardoise, de tuffeau ou de vin.
Royale, négociante, sauvage, autant de facettes qui constituent un patrimoine culturel classé par l’Unesco depuis 2000.

Une faune précieuse

Au bord de le Loire ou comme dans les Basses vallées angevines, viennent se nicher des espèces d’oiseaux préservées comme le héron cendré, le grand cormoran ou le martin- pêcheur.
Si la chance vous sourit, peut-être percevrez-vous le castor et la loutre d’Europe en pleine baignade dans les eaux du fleuve.

Millésimes angevins

Sur les coteaux surplombant la Loire s’épanouissent les vignobles d’Anjou et de Saumur. Une palette de saveurs et de couleurs qui tinte comme avant-goût de paradis ! Un vin que l’on le buvait déjà à la table des rois, aujourd’hui produit par des vignerons qui ne plaisantent pas avec la qualité. Sur la route des vins, les villages vignerons de l’Aubance vous rendront incollables sur les cépages, le travail de la vigne et les vendanges.

Le végétal pour passion

Berceau de l’horticulture, l’Anjou a pour passion le végétal. La qualité des productions de la première région horticole de France , reconnue dans le monde entier, doit ce prix d’excellence au savoir-faire des horticulteurs, maraîchers et pépiniéristes qui font fleurir de leurs mains vertes plus de mille espèces de végétaux. L‘Anjou a fait du végétal un domaine de performance avec la création de Végépolys, un pôle de recherche et de formation au service de la végétation.
 
Dans la vallée horticole, un autre paysage s’offre à vous mais toujours très lié avec la Loire, c’est ainsi que les communes des bords de l’Authion (Brain-sur-l’Authion, Andard et Corné), au cœur du pôle végétal angevin, vous invitent à d’agréables promenades en pleine nature et colorées par ses champs de fleurs.

Des îles qui invitent à la robinsonnade !

Au fil des caprices du fleuve et du temps se sont formées les îles de la Loire. Parmi les perles de la Loire, l’île de Béhuard abrite une petite cité de caractère, connue depuis le Moyen-Age pour son pèlerinage dédié à la Vierge. Mais on y vient aussi pour apprécier sa quiétude, flâner sur ses grèves, s’offrir une belle partie de pêche ou s’encanailler dans une guinguette. Au large de la Ménitré, l’île de Baure organise des rendez-vous insolites et devient le terrain de jeu des étudiants de l'Ecole supérieure des Beaux-Arts d’Angers qui y exposent des oeuvres éphémères de "Land Art".
Average: 4.4 (5 votes)